Spero Patronum


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour en enfer... [Hermione, Zéliane, et l'Italienne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
En cours de recherche ^^
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 26
Maison : Serdaigle
Année : 6 ème année
Autre : Préféte des Serdaigles
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Retour en enfer... [Hermione, Zéliane, et l'Italienne]   Ven 8 Juin - 13:05

Quelle était donc cette adolescente aux longs cheveux longs et aux grands yeux verts qui regardait autour d’elle d’un air ébloui ? Ne cherchez pas plus loin ce n’est pas Joana. Joana c’est la jeune fille là baisse. Oui, vous voyez ? Celle qui baisse la tête. On pouvait dire qu’elle n’avait guère changée depuis l’année passée. Ses joues étaient seulement un peu plus creuses et son regard un peu plus éteint. En se regardant dans une vitrine, la jeune fille pensa une chose, une chose qui l’aurait fait frémir de dégoût avant mais qui ne lui procurait aucuns sentiments à présent, elle ressemblait à une Serpentard. Ses yeux noirs auraient fait fuir n’importe qui et son visage n’engageait guère à une relation quel qu’elle soit. Joana portait un livre sous son bras qu’elle avait décidé de lire le lendemain, dans le Poudlard Express. Elle n’avait pas d’amis, c’était un choix et non une contrainte, et passait donc le temps comme elle le pouvait. La journée du lendemain allait être une des pires qu’elle n’ait jamais connus. Tout d’abord il fallait qu’elle rentre à Poudlard, et ça c’était vraiment horrible. Bien sûr il y avait les cours, où elle excellait et surpassait même Granger, un exploit, mais elle n’avait aucune envie de retourner dans cette école vide de sens pour elle. Joana était à Pré-Au-Lard depuis la veille et logeait avec sa sœur dans un des appartements situés au dessus des Trois Balais. Tess devait être encore fourrée chez Zonko, une boutique qu’elle adulait pratiquement.

Joana, elle, avait prévu d’aller chez Honeydukes, mais le mauvais temps l’avait fait se réfugier dans ce bar mal famé que l’on appelait : « La Tête de Sanglier ». Après avoir commandé une Bierraubeure, à la poussière et aux araignées s’il vous plait, Joana alla s’installer à une table à l’écart, certaine de ne pas être dérangée. Elle était sûrement la seule élève de Poudlard installée ici. De toute façon, à part un type super mignon à côté d’un pot de fleurs dans le coin, il n’y avait personne. En le fixant, Joana se fit repérer et elle se contenta de le fusiller du regard lorsqu’il lui fit un petit clin d’œil.
Elle ne ressentait aucune émotion de se faire reluquer à se point. D’ailleurs, depuis quelque temps aucune émotion ne pouvait franchir le mur de glace qu’elle s’était forgée en guise de carapace. Le barman, un vieux torchon sur le bras, vint lui apporter sa commande. Joana porta la Bierraubeure à ses lèvres qu’elle commença à boire goulûment. Sentant comme une présence à ses côtés, la Serdaigle releva la tête et s’aperçut que le barman était toujours là. Qu’est-ce qu’il pouvait bien lui vouloir ?


- Ca fera 10 mornilles.


Il se fichait d’elle ou quoi ? Dix mornilles pour une Bierraubeure ? Quel arnaqueur alors. Joana le regarda d’un air qui voulait tout dire, mais porta tout de même la main à sa poche. Elle ne voulait pas faire d’esclandre, pas aujourd’hui. Néanmoins elle ne put s’empêcher de lui faire une réflexion qui la démangeait depuis quelques minutes :

- Pour ce prix, la poussière et les araignées sont comprises j'espère ?


La bleu et bronze accompagna ses paroles d’un geste vers le mur, pour lui montrer une famille araignée qui grimpait là. Le Barman ne fit aucun commentaire, sûrement habitué aux personnes étranges et mécontentes. Soulagée de le voir repartir vers son comptoir crasseux, la jeune fille ouvrit son livre à la première page et ne se préoccupa plus du monde extérieur. Un livre, c’est à la fois un ami, un confident, et un donneur d’espoir. Un ami car il vous écoute sans parler, un confident car il ne répéte jamais rien. Un livre ça vous redonne du courage pour affronter la vie. Mais aujourd’hui rien, mis à part Tess, n’aurait pu dérider Joana. Elle aurait préféré vivre dans ce Bar plutôt que de retourner à Poudlard. Elle n’avait rien à faire là bas. La jeune fille n’arrivait pas à s’intégrer, c’était son caractère d’être solitaire et, ce, depuis 6 ans. Elle n’allait pas changer subitement pour plaire aux gens, ah ça pas question. Plongée dans les aventures d’Inetz et Lawrence, Joana ne fit pas attention au bruit de la porte qu’on claque qui indiquait qu’une nouvelle personne venait d’entrer. Pour l’instant, elle ne se souciait que de savoir si Inetz allait échapper à Broswld et Lawrence aurait enfin le courage de s’opposer à ses parents…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione
Invité



MessageSujet: Re: Retour en enfer... [Hermione, Zéliane, et l'Italienne]   Sam 9 Juin - 7:07

[Coucou ma tashouchette I love you ]

Hermione venait de quitter sa maison après une journée très épuisante. Pourquoi épuisante ? C'est parce que notre jeune gryffondor avait passé toute la matinée à supplier ses parents de la laisser partir à pré au lard pour passer ce dimanche là-bas et d'aller au poudlard-express le lendemain depuis cet endroit sans prendre la peine de revenir chez elle. Comme ça, elle achèterait tout ce dont elle aura besoin tout au long de sa cinquième année à poudlard. Epuisante aussi à cause de toutes les heures qu'elle a passé à chercher son livre appelé "L'histoire de poudlard" qui se trouvait sous le lit de son chat pattenrond, si on pouvait l'appelait "Un lit". Elle marchait donc tranquillement dans la rue principale, bondée de monde après avoir dit au revoir à ses chers parents moldus.

Elle avait cherché longuement le fameux bar nommé "La tête de sanglier" car elle avait entendu dire que rare sont ceux qui y allaient et donc elle avait de forte chance de trouver son plaisir là-bas et le calme pour lire quelques bouquins avant la rentrée scolaire mais sans résultat, c'était une autre cause qui l'avait poussé à se dire que cette journée était épuisante et ne s'annonçait pas du tout repos. Elle désespérait donc, avec l'envie de se poser quelque part et de se reposer. Mais le fait de renoncer à son projet ne lui plaisait guère, étant donné qu’elle entendait la voix de son ami Hagrid qui lui disait toujours « il ne faut jamais baisser les bras ! ».

Déjà, elle avait commençait à mûrir, à changer et à comprendre des choses…. Depuis sa première année, depuis qu'elle avait rencontré Harry et Ron, depuis sa répartition à gryffondor, la Tour de Gryffondor était devenue une deuxième maison pour elle et ses camarades, une deuxième famille. A l’âge de onze ans, elle était une p’tite fillette qui ne faisait qu’étudier, jouer et s’éclater, mais à présent, si on pouvait le dire, elle a commencé a avoir des sentiments pour les autres, et a ressentir les leurs… Donc aujourd’hui, elle a enfin compris ce que voulais dire son ami, et reprit son chemin. Dans cette route, elle demanda à une vieille femme assise devant le magasin des farces et attrapes si elle pouvait lui montrait le chemin qu’elle devrait prendre pour ce rendre là-bas. Celle-ci accepta aimablement de la renseigner, et Hermione la remercie et suit ses instructions, l’humeur parfaitement joyeuse. Arrivée devant la porte de celui-ci, elle poussa le battant de la Tête de Sanglier d'un geste brusque au même moment, une grande quantité de poussières se déposa sur sa tête.


-Beuuuuuurk mais c’est quoi ça ?


Elle se débarrassa de cette horreur grâce à quelques mouvements de sa main. Elle se dirigea d'un pas raide vers le comptoir et commanda d'une voix rauque une bouteille de Bierraubeure et lui donna les dix morilles qu’il demandait.


-Non mais c’est quoi cette saleté ? En plus c’est beaucoup plus cher qu’ailleurs… Mais bon tanpis tiens voila ton prix…


Il prit l'argent, et Hermione s'éloigna et s’assit sur une table tout au fond. La cinquième année déboucha sa bouteille et commença à boire. Puis elle ouvrit son sac et prit son livre et commença la lecture. Quelques minutes plus tard, elle leva ses yeux et parcourut du regard toute la salle. « C’est dégoûtant ici » Se disait elle. « Ce n’est pas étonnant que personne ne vient ici… » Elle remarqua aussi qu’il n’y avait personne dans le bar à part un garçon et une jeune fille qui était entrain de lire aussi… Elle avait quelque chose de très familier chez elle, mais ne la reconnut pas car la fille baissait la tête et on ne voyait que son crâne. Hermy soupira et reprit sa lecture à voix basse tout en buvant quelques gorgées à chaque pause…

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour en enfer... [Hermione, Zéliane, et l'Italienne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» Retour en enfer ~
» Un semblant de retour à la normale [pv Hermione]
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spero Patronum :: Hors de Poudlard :: Pré-Au-Lard :: La Tête de Sanglier-
Sauter vers: